Naturopathe, qu'est-ce que c'est ?

11 votes : 4.9

Définition du naturopathe

Le naturopathe est un thérapeute qui utilise des méthodes naturelles dans un but préventif ou curatif. La naturopathie est reconnue, par l’Organisation Mondiale de la Santé comme étant la troisième médecine traditionnelle, après la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) et la médecine ayurvédique indienne.

Si la naturopathie se développe partout en France après avoir été mise à l’écart au moment de l’essor des techniques de soins allopathiques (chirurgie, médecine invasive, mise sur le marché de nouveaux médicaments) c’est parce que les maladies chroniques ne trouvent pas toujours une solution auprès de la médecine conventionnelle. En tant que médecine alternative, la naturopathie peut être aussi complémentaire, mais surtout elle vise à permettre aux patients à acquérir par eux-mêmes les moyens préventifs pour rester en bonne santé, par le biais de méthodes naturelles.

La profession de naturopathe n’est pas encore réglementée en France, même si une évolution commence à se faire sentir. Dans d’autres pays, comme la Suisse, elle est plus acceptée et mieux encadrée. Pour devenir naturopathe, de nombreuses formations ont vu le jour. Certaines proposent de se former sur quelques week-ends tandis que d’autres vous permettent de devenir naturopathe après 4 années de cours. Entre les deux, vous allez trouver des centres d’enseignements très sérieux qui dispensent des cours en présentiel ou à distance sur plusieurs mois avec des enseignements théoriques et pratiques. Les formations de naturopathie sont le plus souvent validées par une certification professionnelle. Il est important de choisir la formation la plus complète possible afin de pouvoir accompagner au mieux ses futurs clients.

​Le naturopathe peut prendre plusieurs noms selon les cas : praticien en naturopathie, hygiéniste-naturopathe, conseiller en hygiène de vie…
Le naturopathe, une fois formé, pourra choisir de se mettre à son compte et exercer son métier seul ou avec d’autres praticiens de santé naturelle. Certains décident de travailler dans des structures professionnelles en tant que salariés (exercice du métier auprès d’un centre de balnéothérapie, d’un centre médical traitant des pathologies de l’obésité, travail auprès d’un magasin de vente de produits naturels, etc.). Les débouchés pour le naturopathe sont nombreux.
 
praticien naturopathe
Praticien naturopathe

Historique du naturopathe

 
Si l’on peut faire remonter l’origine de la naturopathie à la Grèce antique, elle trouve vraiment sa place aux Etats-Unis en 1895, avec John H.SCHEEL qui inventa le mot, formé sur deux vocables anglais « path » et « nature » et désignant un moyen de préserver sa santé par la voie de la nature.
Le terme de naturopathie est repris ensuite par l’Allemand Benedict LUST (1872-1945) à qui l’on doit la création de l’American School of Naturopathy (New York, 1902).

L’engouement pour la naturopathie est de plus en plus important et à l’époque de LUST, on voit aussi émerger des grands noms de la naturopathie comme Herbert SHELTON ou encore John KELLOGG. Aujourd’hui, on s’appuie par exemple sur les ouvrages écrit par Shelton dans certains domaines de la naturopathie. Il a écrit par exemple « Le jeûne selon Shelton », un ouvrage de référence pour tous les naturopathes. Quant à Kellogg, ce médecin chirurgien avait une approche holistique de la personne et avait aussi des compétences de nutritionniste. On lui doit notamment les corn flakes mais aussi la viande végétale. Il était un précurseur de la nutrition saine.

En Europe, les guérisseurs qui utilisent des remèdes naturels et des simples sont bien présents jusqu’en 1914, mais dès le XIXème siècle l’engouement se porte sur la médecine conventionnelle, les avancées de la chirurgie et l’essor des médicaments chimiques.

L’intérêt pour la naturopathie en France va surtout commencer avec le naturopathe Pierre-Valentin MARCHESSEAU qui est professeur de sport, biologiste et diplômé de philosophie. Pour former les naturopathes, il créé la Faculté Libre de France dans les années 60. On continue encore aujourd’hui à faire référence à ses enseignements basés sur l’hygiène vitale et les techniques naturelles préventives pour se maintenir en bonne santé.

Parmi les naturopathes contemporains en France et plus généralement en Europe, on pourra citer, notamment : André Roux, André Passebecq, Daniel Kieffer, Alain Rousseaux, Désiré Merien, Catherine Kousmine (Suisse), Louis Kuhne (Allemagne), Johanna Budwig…
 
naturopathe therapeuthe
Conseils en naturopathie
​​

Qui peut devenir naturopathe ?

 
Le métier vous tente ? Quelles sont les qualités personnelles demandées pour devenir naturopathe et quels sont les prérequis ?
 

Les prérequis pour se former à la naturopathie

Pour devenir naturopathe, il sera essentiel d’allier savoir-être et savoir-faire. Même s’il se destine à se former et pratiquer un métier de santé, il n’est pas impératif qu’il ait suivi une filière scientifique. Rappelez-vous aussi que le naturopathe n’est pas un médecin et que son travail ne se substitue pas à celui de la médecine conventionnelle.
Toute personne qui a la vocation pour le métier et le goût pour exercer un métier d’aide, pourra se former au métier de naturopathe.
Vous pourrez vous inscrire à une formation, après le Bac (formation initiale) ou décider de faire une reconversion professionnelle après avoir été salarié et avoir exercé un autre métier. La formation continue permet de se former pour cette reconversion professionnelle et ce, que vous soyez encore en poste ou à la recherche d’un nouvel emploi.
Dans tous les cas, des possibilités de financement de la formation de naturopathe existent.
Le naturopathe apprend, au cours de sa formation, à connaitre le fonctionnement du corps humain. Il reçoit donc des connaissances assez pointues sur l’anatomie, la physiologie, la biologie, etc. C’est pourquoi, il est important de bien comparer les formations présentes sur le marché afin d’avoir un contenu très complet.
Mais le passionné en naturopathie pourra continuer à se former, bien après sa formation de naturopathe. Certains pourront suivre des études complémentaires pour se spécialiser en phytothérapie ou se former en réflexologie plantaire, etc.
 
conseiller naturopathe
Conseiller en naturopathie
 

Les qualités requises pour devenir naturopathe

Le naturopathe doit tout d’abord avoir une véritable passion pour le métier et vouloir aider les autres à retrouver une bonne santé.
Exercer en qualité de naturopathe, c’est avoir des prédispositions pour tous les métiers de la relation humaine et les métiers d’aide.
Le naturopathe est au contact des patients quotidiennement. Il doit avoir un sens de l’écoute très développé et être capable de synthétiser les informations qu’il reçoit. Il doit être attentif au langage oral comme à la gestuelle car certains patients peuvent avoir des troubles qu’ils n’arrivent pas forcément à verbaliser. Le naturopathe doit avoir un rôle d’accompagnement et sait mettre à l’aise les patients qui viennent le voir.
Il doit avoir une approche de la personne bienveillante et devra savoir rester humble. S’il ne peut résoudre un trouble, il vaudra mieux qu’il oriente son patient vers un spécialiste plutôt que de tâtonner ou de se tromper.
Le naturopathe sait faire preuve de patience et de disponibilité. Le nouveau patient doit se sentir en confiance dès son premier bilan vital avec le praticien naturopathe.
D’un point de vue pratique, le naturopathe doit avoir une bonne organisation, notamment s’il n’a pas de secrétaire et travaille seul. Il devra gérer son entreprise et être rigoureux pour organiser ses rendez-vous et le suivi de ses dossiers clients. L’aspect gestion de l’activité fait d’ailleurs partie du programme de formation du naturopathe.
 
Le naturopathe est un passionné et cherchera tout au long de son expérience professionnelle à enrichir davantage ses connaissances, soit en participant à des conférences professionnelles ou des formations, soit en lisant des ouvrages et des études scientifiques. Il n’hésite pas à expérimenter lui-même ce qu’il conseille aux autres. Exercer le métier de naturopathe, c’est souvent se former tout au long de sa vie.

Retour haut de page